Accueil

Depuis novembre 2014, le Comité Paritaire Interprofessionnel Régional de l’Emploi et de la Formation (COPAREF) est devenu l’instance régionale de dialogue social interprofessionnel sur les questions d’Emploi et de Formation.

Le COPAREF assure les missions prévues par l’article 45 de l’accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 et par l’article L 6123-6 du code du travail  issu de la loi du 5 mars 2014, notamment :

  • Animer en région le déploiement territorial des politiques paritaires interprofessionnelles définies par le COPANEF ;
  • Élaborer et fixer la liste régionale des formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF) après concertation avec les représentants régionaux des organisations professionnelles d’employeurs représentatives au niveau national et multi-professionnel ;
  • Etre consulté, sur la carte régionale des formations professionnelles initiales mentionnée au troisième alinéa de l’article L -214-13-1 du code de l’éducation et transmettre un avis motivé au Conseil régional ;
  • Assurer la coordination des politiques nationales paritaires avec celles des pouvoirs publics et des autres acteurs de la formation professionnelle et de l’emploi menées au niveau régional.

Par ailleurs le COPAREF a aussi pour mission :

  • Mettre en œuvre le socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA)
  • Veiller à une mise en œuvre efficace et coordonnée du Conseil en Evolution  Professionnelle (CEP)
  • Émettre un avis sur les projets territoriaux des OPCA et OPACIF sollicitant le FPSPP.

Le COPAREF Grand Est a été installé le 23 Mars 2016 et a mis un terme à l’histoire récente des trois COPAREF précédents Alsace, Champagne Ardenne, Lorraine.

Priorités 2016 :

Le COPAREF Grand Est a identifié 5 travaux prioritaires à mener sur l’année 2016 :

  1. Mettre en œuvre le Plan « 1 million de formations pour les personnes en recherche d’emploi ».
  2. Constituer une nouvelle liste régionale des formations éligibles au CPF, à partir des listes des COPAREF des 3 ex-régions.
  3. Participer à l’élaboration du contrat de plan régional de développement de la formation et de l’orientation professionnelles (CPRDFOP).
  4. Contribuer à l’évolution de la carte des formations professionnelles initiales, notamment par apprentissage.
  5. Mettre en oeuvre le socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA).